top of page

Bonnes Herbes – la rhodiole : Une plante adaptogène pour réveiller la joie de vivre

Aaaaah la rhodiole, Elle est après le cassis ma seconde plante de cœur.

Cher orpin rose dont les racines réchauffent les cœurs, réveillent le plaisir et la joie de vivre tout en modulant les réactions émotionnelles.

La rhodiole fait partie des plantes dites adaptogènes dont font aussi partie entre autres l’ashwagandha, l’astragale, le basilic sacré, l’éleuthérocoque et le schisandra. Ces végétaux poussent sous des climats extrêmes, dans le froid ou le chaud, et ont développé des mécanismes de protection et d’adaptation à des conditions climatiques difficiles. Ces principes actifs ont révélé leur efficacité auprès de l’homme pour favoriser l’adaptation du corps face au stress. Elles agissent de manière globale, en renforçant et revitalisant l’ensemble de l’organisme notamment la fonction immunitaire, en normalisant le fonctionnement des systèmes nerveux et endocrinien sans générer de perturbations physiologiques. Chacune a cependant à un angle d’action et se choisit en fonction du tempérament de la personne.


La rhodiole est utilisée par les Chinois depuis des siècles, sa consommation s’est aujourd’hui mondialisée entraînant une demande supérieure à la quantité présente naturellement sur notre planète. Pour assurer sa sauvegarde et proposer aux consommateurs une plante contenant les principes actifs recherchés, il faudrait pour cela lancer une production à plus grande échelle dans une zone géographique adaptée. C’est donc une plante à consommer avec conscience et quand l’organisme en a profondément besoin ou à remplacer par d'autres moins menacée comme le cassis, l'ortie, la gentiane (quoique elle aussi en sur demande)...


La question du bon usage de nos plantes se pose... elles ne sont pas la seule réponse possible à nos troubles. Peut être est il temps aussi de revoir notre manière de nous alimenter, de penser et de ralentir pour mieux nous voir venir...


> Nom latin

Rhodiola rosea

Famille des Crassulacées


> Parties utilisées

Ses racines


> Mode d'utilisation

En extrait de plantes fraîches, alcoolature, teinture mère afin d 'être certain que le principe actif recherché soit bien présent.

Sur de courtes durées qui peuvent se répéter plusieurs fois par an. Référez-vous à un professionnel qui vous répondra en fonction de qui vous êtes.


> Accompagnement des systèmes

l'ensemble des systèmes sans action spécifique.


> On aime ...

... son action rapide et efficace sur les tempéraments nerveux en cas de dépression saisonnière, d’état dépressif ou mélancolique, de période de transition difficile ou encore de choc affectif passé ou présent. Il se dit d’elle qu’elle agit sur les sécrétions de cortisol et protège certains organes de ses effets néfastes lorsqu’il est produit en trop grandes quantités, SI aucun effet n’est ressenti alors c’est que peut être cette plante n’est pas la bonne pour votre tempérament et votre organisme.


C’est une plante particulièrement intéressante à consommer après une radiothérapie ou une chimiothérapie afin de lutter contre la fatigue déclenché par ces traitements.


> Précautions d'emplois

Aucun aux doses recommandées

On évite chez la femme enceinte, allaitante et les jeunes enfants

On l'évite pendant les traitements de lutte contre les cancers et on attend 3 à 5 jours après la séance.


> Si on allait plus loin...

A tous les sensibles, dont la peau réagit au moindre effleurement, ceux que parfois on considère comme fragiles car ils réagissent, entendent, ressentent avec tous leurs sens, malgré eux et du fond du cœur. A ceux qui se sentent parfois oubliés, ignorés qui peuvent ressentir comme une injustice de ne pas être entendu, de ne pas tout à fait être à leur place et qui parfois pleurent pour d’autres que pour eux. A ceux qui ont souffert d’une éducation autoritaire voire castratrice dans leur enfance. La rhodiole réchauffent le corps, rallume le feu des reins et réveille le cœur générant la sérénité, la joie et la confiance nécessaire pour faire face au monde, à l’autre, à soi.


Plante du cœur, du corps et de l’esprit, elle réunit en douceur l’ensemble de nos sphères.

Ces conseils sont donnés à titre de prévention et dans le cadre de l'amélioration de votre hygiène de vie. En aucun cas, ils ne remplacent l'avis de votre médecin.. En cas de symptômes, consultez votre médecin afin qu'un diagnostic soit posé.





Sources

Fiche de plante de l’Ecole Lyonnaise des Plantes Médicinales

Ethnopharmacologia, n°39, juin 2007 Dossier spécial : Enquêtes de terrain - Plantes himalayenne - Aline Mercan1, Jean-Pierre Nicolas et LungTok Choktsang

Médecine traditionnelle chinoise – plantes médicinales occidentales – Anne Vastel et Sylvie Chagnon – Guy Tredaniel Editeur – 2023 – Paris

Manuel de phytothérapie écoresponsable - se soigner sans piller la planête - Dr Aline Mercan - Edition Terre vivante - 2021



4 vues0 commentaire
bottom of page