Bonnes Herbes – Le Noyer : Fuyez parasites

Dernière mise à jour : 3 déc. 2021

Le noyer est originaire de l'Iran. Il s'agit d'un arbre majestueux pouvant atteindre 25 mètres. Exporté en Grèce puis en Italie, il a su s'acclimater à la France en vallée et même jusqu'à une altitude de 1000 mètres. On le retrouve en quantité en Ardèche, dans le Périgord et le Dauphiné où il est cultivé pour sa précieuse graine : la noix et plus précisément ce qu'elle contient, ses cotylédons, les réserves d'énergie qui lui permettront au moment voulu de croitre.


Le noyer est un végétal solitaire. Il ne vit pas en symbiose avec un autre végétal, arbre ou plante. Au contraire, il répulse plus qu'il ne fait pousser. En effet, la présence de juglone, une puissante molécule anti-fongique et anti-parasitaire fait qu'en son sol, la terre reste stérile ou presque. On dit de lui que la mort rode dans son feuillage. Les hommes et femmes vivant proche de lui déconseillent de faire la sieste sous ses feuilles. Seules les sorcières (d'Italie enter autres) festoyaient sous son houppier car il est dit que de tout temps, jamais il n'a craint la foudre.



> Nom latin

Juglans regia

> Parties utilisées

Les bourgeons récoltés au printemps

les feuilles récoltées au début de l'été

la noix (c'est la graine du fruit) récolté à partir du mois d'octobre

> Mode d'utilisation

les feuilles en infusé, en teinture mère, en gel pour les applications externes, la graine dans l'alimentation et pour faire son huile, les bourgeons en extrait.

> Accompagnement des systèmes

digestif, cutané principalement. Plus largement cardio-vasculaire, ostéo-articulaire et immunitaire


> Principaux composants actifs

tanins (resserrent les tissus), naphtoquinone (la fameuse juglone qui tient à distance les parasites), flavonoïdes, quercétine, acides phénols.


On ne réduira pas la propriété à une molécule car c'est souvent plus une alliance qui assure le job dans le monde végétal.

> On aime

Le noyer aide à l'assainissement du microbiote intestinal. C'est à dire qu'il favorise le développement des bonnes bactéries. Grâce à cette colonisation de l'espace, il permet l'élimination des mauvaises ainsi que des champignons et levures n'ayant pas et plus leur place dans les intestins.


Or l'équilibre de la flore intestinale vient renforcer l'efficacité du système immunitaire (dont 70% est présent dans le système digestif). Cette synergie corps/microbiote pourra ainsi agir sur la modulation des réactions inflammatoires, le développement de troubles auto-immuns, cutanés, osteo-articulaires ou encore les infections respiratoires.

Il joue un magnifique rôle de drainant hépatique, soutient le foie dans la détoxification du sang. Il n'améliore pas directement la circulation du sang mais sa qualité.


Il est aussi un bon allié pour faire face aux crise hémorroïdaires …

Le noyer ne fait pas tout, mais il est un magnifique accompagnant pour assainir notre organisme en complément d'une hygiène de vie adaptée.


Il est un précieux ami tout au long de l'année grâce à son huile merveilleuse qui en plus de ce goût si doux possède les précieux omégas 3 qui protègent notre système cardio-vasculaire, notre cerveau; nos rétines ou encore la bonne communication intercellulaire.

C'est la plante idéale pour la dépuration d'automne au cours de laquelle on cible le nettoyage et le soutien des intestins et des poumons. Un atout prévention qui nous prépare à l'hiver et ses refroidissements. On pourra privilégier la gemmothérapie et la combiner à l'églantier, le cassis ou encore le figuier. A moins que si l'on se souvient de sa manière de vivre, on choisisse de le prendre seul à l'écart d'autres compléments... cela donne matière à réfléchir...

> Précautions d'emplois

aucune connue aux quantités recommandées

> idée recette : salade blanche d'automne


Les fruits sont récoltés à partir du mois d'octobre. Voici de quoi faire saliver les papilles des amateurs de noix au cœur d'une composition de saison réconfortante et tonifiante.


Noix concassées

Endives fraîches

Figues

Pommes croquantes

Quinoa juste cuit

accompagné de fourme d'ambert et d'un œuf poché.

Les omnivores pourront y ajouter un filet de truite juste saisi ou fumé.

Huilde d'olive – Vinaigre

Ces conseils sont donnés à titre de prévention et dans le cadre de l'amélioration de votre hygiène de vie.

En aucun cas, ils ne remplacent l'avis de votre médecin.. En cas de symptômes, consultez votre médecin afin qu'un diagnostic soit posé.













13 vues0 commentaire