top of page

La grande aventure du système digestif - épisode 4 : le foie

Dernière mise à jour : 7 févr. 2022

Me voici de retour dans notre grande aventure du système digestif, un peu désordonnée, je vous le concède mais j'aime apprendre à créer un peu de chaos dans cette expérience de vie.






Eté, le rosé, les glaces, les couchers tardifs, les plaisirs culinaires. Cette période est souvent signe de mouvement, d'action, de captation. Il sont bénéfiques ces mois solaires, créatifs et sollicitants. Puis vient le début de l'automne, on l'aime aussi ce soleil qui décline, ces lumières rougeoyantes, ces multitudes de teintes que nous offrent la nature tout en nous permettant encore quelques bains de mer. Cependant, derrière nos derniers batifolages, il y en a un en nous qui va débuter son changement de rythme. il sait, tous comme le règne végétal, que le changement de saison s'annonce.


J'ai le plaisir de vous présenter votre meilleur ami pour la vie : Monsieur Foie. Qu'on y croit ou pas, il est bien là le grand régisseur de notre métabolisme. Tout au long de l 'automne on va le chouchouter ainsi que les poumons et du gros intestin pour nous préparer aux froids et, aux courants d'air.. Winter is coming...


Aujourd'hui, je vous propose donc de vous raconter le foie. Ainsi, vous jugerez par vous même de son utilité et pourrez choisir de mettre en place quelques uns de mes conseils d'hygiène de vie au quotidien.


>< Localisation anatomique


localisé dans la partie supérieure droite de notre abdomen. Il se trouve à droite de l'estomac, sous le poumon droit et le diaphragme, au dessus du duodenum. Les côtes flottantes le protège et il en a besoin de protection car sans foie, notre survie n'est pas bien longue.




>< Rôle


ll participe à plus de 300 réactions chimiques et mécaniques permettant à notre métabolisme de fonctionner correctement. Je ne vais pas aller dans le détail sinon on part sur un cours de physiologie et on n'a pas fini. Je vous donnerai plus d'information en message privé avec grand plaisir.




>< Désagréments petits et grands


Notre foie œuvre en silence. Il sait faire le tri et mettre à la porte les déchets toxiques. Cependant, pour cela, il lui faut un peu de temps, de calme et de détente. Ce que notre ego a souvent bien du mal à accepter d'appliquer : s'arrêter de penser, de projeter, de refaire l'histoire & laisser s'exprimer ce qui doit être, ce qui est.


C'est le seul organe capable de se régénérer en cas de lésions. Il fabrique ses propres cellules lorsque celles ci ont été détériorées. Ce qui marque bien son importance et son dur labeur. Sauf que lorsqu'il signale la maladie, c'est qu'il est à bout. Il n'y arrive plus et ce peut être irréversible.


Alors quelle que soit le stade ou le type de maladie liée au foie qui se déclenche, il devient indispensable de changer drastiquement son hygiène de vie pour stabiliser la situation.


Ainsi, le plus grand champ d'action que l'on puisse avoir se fait en prévention. Avant que le mal ne s'installe.



>< Le protéger et l'accompagner


Des conseils simples

A mettre en place au quotidien

petit à petit

pour qu'ils deviennent des réflexes

Ne rien s'imposer

Vivre comme un jeu

Créer du plaisir


=> La prévention : coup de pouce naturo - les grands classiques


avec des légumes à feuilles vertes, de l'eau, la relance d'une activité physique quotidienne, une vie sociale, des bains de soleil et de grand air, quelques plantes médicinales amies, pourquoi pas quelques sessions de massages, ça devrait déjà être pas mal !


et des pensées douces, du sourire vers son intérieur, son soi, son moi que fabrique sans arrêt le foie.


Au delà de la nourriture physique, existe aussi la nourriture mentale fournie par nos pensées.

Je suis J'assume Je m'aime J'agis

si vous êtes consommateur d'alcool régulier, un verre d'eau entre chaque verre d'alcool et on privilégie le demi à la pinte ou le vin rouge au vin blanc.



=> coups de pouce d'herbaliste : une cure de 21 jours


Au printemps, le foie sort de la léthargie de l'hiver. Il passe de la phase lunaire de l'hiver à la phase solaire de la renaissance. L'hiver on se nourrit plus grassement, plus chaudement. Il y a moins de mouvements en nous. On l'accompagne donc dans sa phase de réveil et de nettoyage.


A l'automne, le foie s'est chargé d'énergie et a été très actif pendant cette phase solaire et chaleureuse. On va le préparer à prendre un rythme plus cocooning, à recevoir des aliments plus lourds, plus gras et le préparer aux possibles infections hivernales. Pour cela, on se tourne vers les intestins en éliminant les petits agents pathogènes et renforçant le microbiote pour être parer aux invasions extérieures !





Malgré tout, on n'est jamais à l'abri d'une crise de foie ….


Maux de tête, écœurements, nausées, sensation de gavage, fatigue et morosité = c'est la crise ! de foie. Vous êtes peut-être allé un peu trop loin en consommant en excès des aliments et/ou des liquides, des médicaments, des drogues ou alors une émotion forte, un changement de température brutale est venue rompre la routine de votre foie.


Votre corps ne sait plus gérer. Votre foie est débordé, comme un mini burn out. Allez hop, repos, dodo, on laisse le foie reprendre le dessus. Heureusement, c'est un bosseur qui ne s'arrête jamais.


=> la crise de foie : Remède d'urgence


Se lancer dans une diète pour 24 à 48 heures avec au programme : Stop café, alcool, sucres, viandes rouges / oui aux légumes vapeur surtout les choux (mes chouchous que je vous liste ci dessus) avec curcuma, romarin et aromates ou épices douces.

Si vous avez envie d'une note sucrée : des Pommes, des figues fraîches et du raisin

Hydratation et repos sont des outils nécessaires

pour calmer les maux de tête : une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée, en massage sur la zone du foie et les tempes.

pour calmer les nausées, accompagner le système digestif : un mélange de racine de gingembre râpée avec ½ citron , des branches de thym, du romarin et de la menthe poivrée dans une eau chaude à consommer tout au long de la journée.



>< Et la vésicule biliaire dans tout ça ?

Ce petit organe logé sous le foie a pour rôle de stocker la bile produite par le foie pour la libérer au moment de la digestion. La bile est composée de cholestérol, de sels et des pigments biliaires.


Il arrive qu'elle perde de sa solubilité et qu'elle forme des cailloux déclenchant de fortes douleurs lors de son expulsion de la vésicule. Il s'agit de la lithiase biliaire



>< Accompagnement de la lithiase biliaire en prévention et en crise

Ces conseils ne remplacent pas un avis médical. Non traitée la lithiase biliaire peut entraîner des dommages conséquents dans notre organisme ainsi que des pathologies graves.

Conseil naturo

réduction des protéines d'origine animale

Suppression des graisses cuites

Suppression des sucres rapides

Suppression du chocolat

Suppression de l'alcool


Augmenter ses apports en eau

Augmenter ses apports en fruits, légumes

Augmenter ses apports en céréales complètes

Augmenter ses apports en poissons

Quelques pistes de reflexion en +

Etudier les conflits affectifs existants

Dépasser ses frustrations en les exprimant

Se faire entendre par son entourage

Conseils phyto

Tisane

1 bol matin et 1 bol le soir

Centaurée

Mélisse

Menthe poivrée

Tilleul

Pissenlit

Lavande

Fumeterre


Huile essentielle

Masser le foie avec 2 gouttes d'huile essentielle d'ocimum basilicum (basilic tropical) diluée dans de l'huile végétale pendant la crise toutes les 30 minutes.


Les huiles essentielles font aujourd'hui l'objet d'un débat intérieur dans mes démarches d'accompagnement. En effet, la grande mode de cette méthode de consommation des plantes déclenche un début de débâcle écologique. Savez-vous quelles quantité de plantes est nécessaire pour produire quelques millilitres d'essence ? Bref, ayant à cœur de pratiquer une naturopathie écoresponsable, je vous invite à user des huiles essentielles avec parcimonie et en réfléchissant à leur véritable utilité. D'autres modes d'extraction existent moins énergivores.

Et si on se repositionnait sur notre manière de consommer en nous rappelant que le monde végétal n'a pas été créé pour l'Homme.




>< Incubateur d'émotions, de désir, de frustrations, de non dits et de bien dits.


Le foie est un stockeur, un dépurateur et un créateur de matière physique. Il semble qu'il fasse de même avec nos pensées, nos actions. Sa place n'en devient qu'encore plus importante au sein de noter organisme et sa santé un miroir de notre état intérieur, de notre âme.


« Les maux de foie proviennent de ma propre attitude. Mes frustrations accumulées, mes haines, ma jalousie, mon agressivité contenue sont autant de facteurs déclencheurs de problèmes du foie. Ces sentiments camouflent une ou des peurs qui ne peuvent pas être exprimées autrement. J’ai tendance à critiquer et à juger, soit moi-même soit les autres très facilement. »**

« Ai-je encore « la foi » de me réaliser et d’être heureux ? »**


Si vous vous reconnaissez quelque peu ou que vous sentez que ça monte souvent vie dans les chaumières et qu'il est souvent nécessaire de mettre un couvercle pour limiter l'expression de vos émotions ou encore si vous êtes régulièrement sujet.te aux crises de foie, je vous invite à pratiquer cet exercice (en plus, c'est sympa, ça va sentir bon le sud tous les matins dans votre chaumière :)


Petit jeu pour faire sortir ce qui doit s'exprimer (ou pas) : une émotion, des mots, des pleurs, des cris,ne visant personne. Petit jeu pour décharger votre foie, votre cœur et votre esprit d'encombrements inutiles. Vivre le présent de manière juste.


chaque matin, pendant 21 jours

je pose ma main sur sur la zone du foie.

Je masse doucement en cercle concentrique

Je pense à moi, mes émotions, je laisse venir

Observez sans jugement.

Soyez juste avec vous même.

Si la réaction est trop forte, je peux arrêter

on ne s'impose rien

Champ libre

Ces conseils sont donnés à titre de prévention et dans le cadre de l'amélioration de votre hygiène de vie. En aucun cas, ils ne remplacent l'avis de votre médecin.. En cas de symptômes, consultez votre médecin afin qu'un diagnostic soit posé.


*il existe 3 type d'huiles essentielles de romarin dont les propriétés sont bien différentes. Ne tentz pas cette aventure avec une autre que le romarin à verbenone. Faites toujours un test d'allergie en déposant une goutte dans le creux du coude. « Premièrement ne pas nuire » est un des grands principes de la naturopathie. Si rien ne doit être fait, alors rien n'aura lieu et nous laisserons le corps agir seul.


** extrait du grand dictionnaire des malaises et des maladies – jacques Martel

112 vues0 commentaire

Comments


bottom of page