Dans mon assiette - Mon ami l'oignon : A toutes les sauces, en toute saison

Dernière mise à jour : 5 avr. 2021

En ce début de printemps, j'ai rejoint un couple de maraîchers pour passer quelques temps en leur compagnie. C'est l'occasion de découvrir leur métier, d'effectuer une belle mise à jour de mes connaissances en légumes de saison (j'ai pas mal de fausses croyances bien ancrées) et en profiter pour me recharger en énergie vitale en mettant mes mains dans la terre. Cette semaine est très ensoleillée, cela me permet ainsi d'arrêter ma cure de vitamine D pour la fabriquer toute seule comme une grande grâce aux rayons UV.


J'en profite pour partager mes découvertes et redécouvertes en vous parlant des fruits et légumes en culture. Et pour commencer voici l'oignon !


Mon ami l'oignon fait parti de la famille des alliacées comme l'ail et le poireau.

L'oignon jaune, rouge ou blanc

il brille au soleil en le repiquant

dans les champs au printemps.

Il se récolte durant l'été et jusqu'à l'automne

Il s'achète bio chez un maraîcher en biodynamie

Pour s'assurer qu'il ait grandi dans un sol bien nourri.

Il pique les yeux lorsque on l'épluche.

Il est un atout pour soutenir le corps et son fonctionnement

Grâce à des molécules particulières le composant


.

Le premier prix revient à la quercetine, un merveilleux atout dans la prévention des maladies du système métabolique. En effet, ces flavonoïdes sont de puissants anti-oxydants (J'en parlerai dans quelques jours) protégeant le corps du vieillissement et de la dégénérescence des cellules.

En seconde position, ses composés soufrés qui vont venir aider le foie dans son rôle de détoxification et d'évacuation des déchets toxiques et inutiles.

En troisième place, l'inuline, un sucre complexe que nous ne digérons pas mais qui va nourrir les bactéries de notre système digestif. Or, une bactérie en pleine forme permet le tri des bons nutriments, renforce notre système immunitaire, améliore la digestion, et diminue les inflammations des muqueuses intestinales. Son action anti-bactérienne permet aussi de faire le tri et d'équilibrer notre microbiote (flore intestinale) en évitant les colonisations trop conséquentes de certaines bactéries et levures déclenchant des troubles et des pathologies.

En bonus : l'oignon rouge riche en anthocyane vous aidera à protéger vos veines et renforcer celles qui sont fragilisées.

Le chemin de la santé commence par ce que nous donnons à manger à notre corps. L'oignon ne soignera pas tout. Cependant, profitons de tous ses bienfaits si facilement accessibles. Faisons bénéficier notre corps de tous ses bienfaits, tout simplement en commençant par l'intégrer dans notre alimentation quotidienne.


en tarte salée, macéré dans de l'huile d'olive puis revenu à la poêle avant d'être mélangé à un mélange de légumes, crus en salade si vous le digérez. Il se marie à toutes les sauces et tous les plats!


25 vues0 commentaire