La grande aventure du système digestif : Episode 2 -L'oesophage

Dernière mise à jour : 7 févr.

L’œsophage fait partie intègre du tube digestif. L'oesophage est un tissu musculeux, assurant le transport des aliments pré-mâchés entre la cavité buccale et l'estomac. Le mouvement des aliments est enclenché par propulsion, on parle alors de péristaltisme. Cette action mécanique consiste en une série d'ondes engendrant alternance de contractions et de relâchements des muscles de la paroi de l'organe permettant l'acheminement des aliments le long du tube. Que l'on soit debout, assis ou allongé.




Crédit : Anatomie et physiologie humaines – 11 eme édition - E.N.Marieb et K.Hoehn - Ed Pearson


Bien que l'action soit assurée par les muscles, le mouvement peut parfois être ralenti si l'on reste en position allongée la majeure partie du temps, par exemple si l'on est malade ou si l'on se couche tout de suite après le repas.


>> Conseil naturo : les basiques

> On évitera donc de s'affaler sur le canapé juste après le repas.


> On privilégiera une balade si les conditions le permettent ou un peu de vaisselle debout !



Le flux du bol alimentaire peut aussi être partiellement voire totalement bloqué. Cela se manifeste par une difficulté à déglutir, à avaler, une salivation intense, des nausées et de sensation de nœud dans l’œsophage. On parle alors de dysphagie voire d'aphagie.

Comme toujours, nous éviterons les diagnostics faits maison. Cela n'est pas du ressort ni dans les missions du naturopathe. Moi je suis là pour vous accompagner dans votre quotidien et non pas pour vous dire de quoi vous souffrez. Chacun son métier:) Vous veillerez donc à consulter un médecin afin d'évaluer médicalement la problématique.


Une fois le diagnostic posé, nous pourrons alors réguler ensemble la problématique grâce à des conseils hygiéno-diététiques en parallèle à un éventuel traitement médical.


>> Conseil naturo : les basiques

> Prendre le temps de s'alimenter dans un contexte calme, assis sur une période dédiée.


> Mâcher les aliments. Cette histoire de mastication est systématique et intervient à chaque étape de la digestion. Cela paraît simple et ennuyeux comme conseil. cependant, cela peut changer la vie.


> L'âge peut aussi rendre difficile l'action de manger, de mâcher, d'avaler, et alors déclencher la sensation d'arrêt du bol alimentaire. C'est simplement parce que l'organisme fatigue plus vite. Il a besoin qu'on le bichonne, qu'on l'écoute et que l'on s'adapte à son rythme. Il sera donc d'autant plus important d'appliquer des conseils en fonction de l'âge et de faire le point sur les notions du bien vieillir.


> Étudier l'état de la sphère psycho-émotionnelle.

En effet, le système nerveux joue un rôle prépondérant dans toutes les phases de la digestion et notamment dans le mouvement. Ainsi, les émotions fortes et le stress étant intimement liés au système nerveux, il sera intéressant de s'y pencher pour voir quel est son impact sur la problématique. Il est fort probable que vous en ayez entendu parler dans les médias. Le sujet est assez tendance actuellement... J'y reviendrai plus tard.

Ainsi, même si cet organe n'a pas d'action de modification, de transformation ou d'assimilation, sa bonne activité est essentielle! Elle permet d'assurer le transport du bol alimentaire vers la porte d'entrée de l'estomac, notre prochain et vaste sujet dont l(accès est régulé par le shyncter cardia qui tel un cerbère fait entrer mais empêche de ressortir …


La folle aventure de notre bol alimentaire ne fait que commencer. Prochainement, nous ferons connaissance avec nos amis les enzymes, l'acide chlorhydrique, les hormones... !


A suivre

35 vues0 commentaire