top of page

Bonnes Herbes – La camomille romaine : Je suis - je vais - j’agis



Elle pousse en France surtout dans l'ouest dans des sols secs sablonneux jusqu'à 1000mètres d'altitude. Il existe de nombreuses camomille souvent confondues avec les matricaires. Il est vrai que la distinction demande d'avoir l’œil averti.

La camomille romaine est couverte de poils, cultivée dans nos jardins. Chaque capitule floral est solitaire composé comme toute astéracée de multiples fleurs à l'extérieur des fleurs blanches superposées en couche de type tubulée et de fleurs jaunes au centre de type ligulée. A leur vue, on irait bien se loger sur elles le temps d'une sieste. Elles semblent si douces et confortables … mais n'étant pas de minuscules insectes, nous reprenons notre place d'être humain et nous pourrons tout de même humer son odeur si puissante et toute aussi relaxante qu'une sieste. Son huile essentielle est d'ailleurs réputée pour. Depuis qu’elle fleurissent dans le jardin, j’y plonge mes mains chaque matin pour m’enivrer et commencer la journée avec sérénité.


Il existe une confusion permanente entre la camomille romaine et celle que l'on prénom camomille allemande aussi connue sous le nom de matricaire.

A savoir, botaniquement parlant :

la camomille romaine est vivace (elle reprend vie d’une année sur l’autre), présente dans l'ouest de la France et rarement ailleurs. On la connaît principalement sous la forme cultivée avec sa fleur double, plus rare sous la forme sauvage. La romaine est poilue. Elle est étalée au sol, ses tiges semblent comme aplatie au sol.


La camomille allemande, la matricaire, quant à elle est vivace (elle ne vit qu’une saison), son capitule floral se dresse sur sa tige glabre ( sans poils). La plante prolifère un peu partout en Europe principalement à l'état sauvage. et notamment en méditerranée.


Une polémique demeure encore sur qui est qui. Certains considèrent que la camomille romaine dont parlent les Egyptiens, les romains, Galien Hyppocrate, Hilledegarde serait en réalité la matricaire... le mystère n'est pas encore résolu. Cependant, leurs vertus étant assez proches, soyez rassurés, votre tisane qu'elle soit composée de matricaire ou de camomille romaine n'en sera pas moins efficace. Simplement la camomille romaine est plus amère à boire donc vigilance sur les quantités ou à mélanger avec une plante plus douce telle que la feuille de cassis ou la poudre de racine de réglisse.



> Nom latin

Anthemis nobilis ou Chamaemelum nobile

Famille des astéracées



> Parties utilisées

les capitules (ensemble des fleurs jaunes et blanches), généralement très odorants. Son nom issu du grec vient du mot pomme du fait de son odeur qui peut s'en rapprocher.



> Mode d'utilisation

tisane, poudre de fleurs sèches, extrait de plante fraîche, huile essentielle, hydrolat


> Indications principales

On aime cette plante dont les vertus sont quasi exclusivement liées au système digestif mais peuvent aussi soutenir la sphère hormonale face à des menstruations troublée. La camomille romaine relance les fonctions digestives physiologique générant le retour de l’appétit que l'on peut avoir perdu, relançant la sécrétion des sucs digestifs ainsi que l'activité hépato-biliaire. Elle est aussi utile en cas de migraine hépatique.


Elle apaise aussi les douleurs intestinales et inconforts liés à une digestion plus complexe. De nouvelles études ont conclu que son huile essentielle est un outil de prédilection pour lutter contre les champignons colonisateurs du tube digestif.


En pommade, en hydrolat elle favorise l'apaisement des eczemas et la cicatrisation des peaux sensibles, réactives.


Au delà de son action direct sur le système digestif, des études ont aussi mis en évidence son action sur un neurotransmetteur régulateur le GABA dont le rôle sur le confort digestif n'est pas à sous estimer lorsque l'on sait que nos viscères contiennent un réseau nerveux conséquent.


on aime son huile essentielle rare et précieuse, propre au lâcher prise, à la régulation du stress, de l'anxiété face au quotidien, un examen ou encore un choc nerveux. Et à l'apaisement des peaux irritées, des démangeaisons, . Cela fait sans doute un lien avec le fait que les Egyptiens l'utilisait pour embaumer leur mort et notamment le pharaon Ramses II.


La camomille adoucit le corps et les pensées.


On la conseille à tout ceux dont « les forces digestives sont affaiblies » ou qui se sentent malades sans avoir de pathologie déclarée.



> Précautions d'emplois

huile essentielle à éviter en cas d'allergie aux lactones sesquiterpéniques.

A éviter chez les femme enceinte et allaitante et les enfants de moins de 6 ans.



> Si on allait plus loin...

la fleur symbolique du dieu Ra chez les Égyptiens, elle aurait servi à embaumer les corps des pharaons notamment Ramsès II.


On l'associe au chakra du plexus solaire, jaune, brillant, à l'écoute de sa personnalité

confiance et action dans un nouveau mouvement.

Désamorce les crises de perte de confiance, de repères sur qui nous sommes.

Régule les comportements excessifs, abusifs, en quête de pouvoir et en perte de sensibilité.


JE SUIS. JE VAIS. J AGIS.


> idée recette

tisane du migraineux hépatique

fumeterre 20g

tilleul 15g

camomille romaine 15g

romarin 30g

achillée ou mélisse 30g



Ces conseils sont donnés à titre de prévention et dans le cadre de l'amélioration de votre hygiène de vie. En aucun cas, ils ne remplacent l'avis de votre médecin.. En cas de symptômes, consultez votre médecin afin qu'un diagnostic soit posé.





13 vues0 commentaire

Comments


bottom of page